You are here
Accueil > A la Une > Grande Bretagne : Un pasteur est arrêté à Londres pour avoir prêché que Dieu a créé deux sexes l’homme et la femme

Grande Bretagne : Un pasteur est arrêté à Londres pour avoir prêché que Dieu a créé deux sexes l’homme et la femme

Un pasteur est arrêté à Londres pour avoir prêché que Dieu a créé deux sexes l'homme et la femme

L’homosexualité reste un sujet sensible en Grande Bretagne. Dernièrement, le pasteur John Sherwood en a fait les frais. Il a été arrêté après avoir prêché contre l’homosexualité devant la gare d’Uxbridge à Londres. Vendredi, le pasteur John Sherwood de Pilgrim Tabernacle a été approché par la police après que des plaintes ont été déposées contre lui.

Une vidéo partagée en ligne montre le prédicateur protestant contre deux policiers avant d’être tiré d’une plate-forme surélevée et menotté.

« À 13 h 35 le vendredi 23 avril, des policiers en patrouille ont été signalés par un membre du public qui les a alertés sur un homme qui aurait fait des commentaires homophobes près de la station de métro Uxbridge », a déclaré un porte-parole de la police métropolitaine dans un communiqué au Premier.

Selon le Pr. Jonathan Bragatto, un Brésilien qui dirige une église à Londres, Sherwood «a osé parler dans sa rue en prêchant que Dieu n’a créé que deux sexes, homme et femme, homme et femme».

« Les officiers se sont entretenus avec l’homme de 71 ans et il a été arrêté par la suite parce qu’il était soupçonné d’un crime en vertu de l’article 5 de la loi sur l’ordre public », rapporte le Premier ministre.

La police métropolitaine a confirmé qu’il avait été emmené dans un poste de police de l’ouest de Londres, où il avait ensuite été libéré sous enquête.

Un dossier a été transmis au Crown Prosecution Service, ce qui signifie que d’autres mesures peuvent être prises.

«Lorsque la police s’est approchée de moi, j’ai expliqué que j’exerçais ma liberté religieuse et ma conscience. J’ai été forcé de descendre des marches et j’ai subi des blessures au poignet et au coude. Je crois que j’ai été traité de manière honteuse. Cela n’aurait jamais dû se produire. »

M. Sherwood, qui prêche dans une église évangélique indépendante du nord de Londres, a été arrêté en vertu de la loi sur l’ordre public pour avoir prétendument provoqué l’alarme ou la détresse. Il a été libéré sans inculpation, mais un dossier a maintenant été transmis au ministère public pour examen.

La police métropolitaine a déclaré qu’un membre du public avait signalé des agents de patrouille et allégué que M. Sherwood avait fait des commentaires homophobes.

M. Sherwood dit que les officiers lui ont posé des questions sur son attitude envers les homosexuels. On lui a même demandé ce qu’il ferait si ses enfants étaient homosexuels.

Le père de deux enfants marié a déclaré: «La question était sans rapport avec l’allégation contre moi. J’ai dit que je chercherais à les amener au Christ, mais bien sûr, je les aimerais quoi qu’il arrive, car ce sont mes enfants.

L’arrestation est intervenue deux ans après qu’un autre prédicateur de rue chrétien a été indemnisé pour emprisonnement injustifié après avoir été arrêté près d’Enfield.

Le pasteur Oluwole Ilesanmi a reçu 2500 £ de la police métropolitaine dans le cadre de son arrestation et de sa détention illégales.

La police métropolitaine a déclaré que le cas du pasteur John Sherwood avait été examiné par son Conseil des normes professionnelles et qu’aucun autre examen n’était nécessaire.

© info.elyon.fr
Courte reproduction partielle autorisée suivie par un lien redirigeant vers cette page.

Top