You are here
Home > A la Une

Michel Galabru est décédé

Mort de Michel Galabru, figure du cinéma et du théâtre français

Le comédien Michel Galabru est mort. Il avait 93 ans. Il s’est éteint ce lundi matin dans son sommeil.

Il était célèbre pour des dizaines de films et de pièces de théâtre.

Au début du mois de novembre dernier, endeuillé par le décès de son épouse Claude et par celui de son frère Marc, le comédien a préféré annuler jusqu’à fin janvier les deux spectacles qu’il devait jouer.
L’acteur devait jouer Cancre, un texte autobiographique dans lequel il revenait avec humour sur sa carrière et notamment Louis Jouvet qui fut son professeur au Conservatoire.


 

Michel Galabru est mort. Le comédien de 93 ans s’est éteint tôt ce lundi matin «dans son sommeil», selon sa famille.

Théâtre, cinéma, téléfilms, Michel Galabru était un des acteurs les plus populaires, connu notamment pour ses films comiques comme «Le Viager» ou «Le gendarme de Saint-Tropez». Mais il était aussi à l’aise dans des registres dramatiques. Il avait notamment reçu le César du meilleur acteur en 1977 pour son rôle dans le film de Bertrand Tavernier «Le Juge et l’assassin». «Le premier grand film de qualité que j’ai fait», expliquait-il à notre journal il y a quelques années.

Il avait commencé au théâtre et s’était engagé à la Comédie française en 1950. Malgré de nombreux tournages, il n’a jamais délaissé les planches où il a notamment joué dans de nombreux classiques comme L’Ecole des femmes.

Truculent, il racontait volontiers les anecdotes de sa longue carrière. Il a ainsi plusieurs fois reconnu avec le sourire avoir tourné certains films, des nanars, pour des raisons financières. Michel Galabru a par exemple confié récemment avoir d’abord refusé de jouer dans le film de Dany Boon « Bienvenue chez les Ch’tis» avant que son cachet ne soit doublé. Sa réplique «c’est le nord» est restée culte pour le public.

Très affecté par le décès de sa femme Claude, en août dernier, le comédien avait préféré annuler en novembre deux semaines de représentations. Il interprétait alors dans son Théâtre Montmartre-Galabru, à Paris, et en tournée. « Le Cancre », one-man-show autobiographique, et « Jofroi », fable provençale de Jean Giono. Il ne s’était non jamais remis de la mort de son frère Marc, de sept ans son cadet, un an plus tôt. Michel Galabru avait eu un frère aîné, décédé lui à 18 ans.

Michel Galabru était né au Maroc, à Safi, le 27 octobre 1922.

VIDEO. Notre rencontre avec Michel Galabru en juillet 2011

VIDEO. Retour sur la carrière de Michel Galabru, mort à l’âge de 93 ans

© Crédits Photos & Sources : Lefigaro.fr / leparisien.fr


Partager :

    
Top