You are here
Home > A la Une

Les musulmans invités à aller à la messe ce dimanche en hommage au père Hamel, assassiné mardi.

Saint-Etienne-du-Rouvray : témoigner sa compassion aux compatriotes chrétiens

Saint-Etienne-du-Rouvray : témoigner sa compassion aux compatriotes chrétiens.

Ce vendredi, à 12 h 30, une messe est donnée en hommage au père Hamel, assassiné mardi. La communauté musulmane sera présente pour apporter toute sa solidarité avec la paroisse.
Une action qui rejoint la volonté du père Edgard, de Lannion. « Puisse le sang de ce martyr être semence d’unité entre les Hommes », espère-t-il.

« Notre église est en deuil avec l’attentat qui a eu lieu (mardi) à Saint-Etienne-du-Rouvray, où des individus ont porté atteinte à Jésus-Christ lui-même, en la personne de son serviteur, le père Jacques Hamel. » Le père Edgard, de la paroisse de Lannion, tient à rappeler.

A ce titre le Conseil français du culte musulman (CFCM) a appelé aujourd’hui responsables de mosquées, imams et fidèles, à se rendre dimanche à la messe dans une église proche de chez eux, pour exprimer « solidarité et compassion » après « le lâche assassinat » d’un prêtre.

Dans un communiqué, le CFCM invite « les responsables de mosquées, les imams et les fidèles à rendre visite aux églises qui leur sont proches, notamment à l’occasion de la messe du dimanche matin, pour exprimer à nouveau à nos frères chrétiens la solidarité et la compassion des musulmans de France ». L’instance représentative du culte musulman appelle également l’ensemble des quelque 2500 mosquées de France « à saisir l’occasion du prêche de la prière » de vendredi prochain, « pour évoquer la place prépondérante qu’occupe dans la religion musulmane le respect des autres religions, ainsi que le respect des hommes de foi qui les portent ».

« Celui qui fait du mal injustement à un juif ou à un chrétien me trouvera en adversaire le jour du jugement dernier », a dit le prophète Mahomet dans un « hadith » (parole ou fait rapportée par la tradition prophétique) cité par le communiqué.  Le CFCM avait condamné un « acte horrifiant et terrifiant » dès les premières heures qui ont suivi l’assassinat du Père Jacques Hamel, 86 ans, tué par un des deux jihadistes mardi matin, alors qu’il célébrait une messe dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen.


© Crédits Photos & sources : infos24.elyon.fr
Courte reproduction partielle autorisée suivie par un lien redirigeant vers cette page.
Top