You are here
Home > A la Une

LE RETOUR DE LA COMÉDIE MUSICALE « LES DIX COMMANDEMENTS » DÈS JANVIER 2017

En novembre prochain, l’AccorHotels Arena (ex-Bercy) accueillera le retour sur scène de la célèbre comédie musicale Les Dix Commandements. Un projet qui revient seize ans après sa création, sous la houlette de son auteur Elie Chouraqui. Toutefois, des voix discordantes se font déjà entendre : celles de Pascal Obispo, de Daniel Lévi et d’Albert Cohen.

Dans le journal Le Parisien, Elie Chouraqui s’est expliqué sur la raison pour laquelle il a eu l’envie d’accélérer le retour sur scène des Dix Commandements, qui germait en lui depuis un moment. « J’avais créé les Dix Commandements en 2000 parce que c’était l’aube du IIIe millénaire. Ce n’est pas un hasard si je le remonte aujourd’hui. C’est un spectacle qui rassemble les communautés. Il porte un message d’espoir, d’ouverture et de générosité qui fait du bien. 

Le projet va connaître quelques modifications puisque le rôle de Moïse (joué à l’époque par Daniel Lévi) sera cette fois interprété par Joshaï, et celui de Ramsès (joué précédemment par Ahmed Mouici, qui sera cette fois coach vocal pour la nouvelle troupe) sera incarné par le sympathique Merwan Rim. Exit également Yael Naim. En revanche, il faudra compter sur le retour d’Anne Warin dans le rôle Yokébed et de Jocelyn Durvel dans celui du pharaon Séthi. Des candidats de The Voice devraient aussi prendre part à l’aventure. Kamel Ouali revient aux chorégraphies.

Si le retour de la comédie musicale Les Dix Commandements, renommée La Plus Belle Histoire de tous les temps, réjouit déjà beaucoup de monde, certains ne sont pas du même avis… À commencer par Pascal Obispo, à qui l’on doit les musiques. « En réponse à vos messages : je ne suis aucu­ne­ment impliqué et soli­daire du spec­tacle qui se présente comme le retour des 10 Comman­de­ments« , a-t-il dit sur Twitter.

Sur Facebook, le producteur de l’époque, Albert Cohen, a lui aussi réagi. Pour répondre à vos nombreux messages et questions, je tiens à préciser que je ne suis, en rien, concerné par l’annonce faite aujourd’hui d’un retour, en novembre prochain, à Paris Bercy, du Spectacle musical Les Dix Commandements. Je n’ai, de surcroît, jamais été consulté pour cette reprise, ni par les Co-Producteurs, ni par les Ayants Droit, ni par le moindre créateur ou artiste du Spectacle. Ils s’exprimeront aussi certainement prochainement. Daniel Levi, qui découvre aujourd’hui les annonces faites de ce retour, n’a, lui non plus, jamais été ni informé ni sollicité. Il se désolidarise totalement de cette annonce et ne participera évidemment pas à cette reprise« , a-t-il écrit.

Daniel Levi, qui découvre aujourd’hui les annonces faites de ce retour, n’a, lui non plus, jamais été ni informé ni sollicité.
Il se désolidarise totalement de cette annonce et ne participera évidemment pas à cette reprise.

LES DIX COMMAN­DE­MENTS :
DANIEL LÉVI CRITIQUE LE RETOUR DE LA COMÉ­DIE MUSI­CALE

Le comédien s’est dit « choqué » d’avoir découvert dans la presse « la reprise prochaine du spectacle ». Il a assuré qu’il n’avait été « ni informé, ni solli­cité pour cette inten­tion de reprise » et qu’il était pour lui hors de ques­tion de reprendre « le rôle de Moïse dans cette douteuse produc­tion », mettant même en doute l’éven­tua­lité d’un retour. Truf­fant son message de calem­bours inspi­rés de titres de chan­sons du spec­tacle, Daniel Lévi a conclu : « Quel “dilemme”… Ce genre d’at­ti­tude mérite “la peine maxi­mum” mais ne nous enlè­vera pas notre “envie d’ai­mer” », a-t-il écrit. En tout cas, il n’a pas du tout envie de chan­ter.

 

 

« Par le miracle des eaux, Moïse, recueilli par Bithia sœur de Pharaon, sera élevé avec son « frère » Ramsès et deviendra Prince d’Egypte avant que le jeune homme, guidé par une main mystérieuse, ne retrouve ses racines et ne comprenne qui il est vraiment.

Chassé d’Egypte, sa terre natale, pour avoir tué un garde égyptien qui voulait fouetter sa mère Yokebed, confronté au souffle brûlant du désert puis à la douceur de Sephora, celle qui deviendra son épouse, Moïse devient berger. Un soir d’orage, cherchant l’une de ses brebis égarée sur les flancs d’une montagne appelée Sinaï, le Dieu Unique lui apparaît sous l’aspect d’un buisson ardent que les flammes ne parviennent pas à consumer.

« L’Unique » gronde alors : « Va dire à Pharaon qu’il laisse mon peuple s’en aller. Va. » Et Moïse ira.
En Egypte, l’affrontement des deux « frères » Moïse et Ramsès, la victoire du Dieu Unique sur les dieux de pierres, la sortie d’Egypte, la traversée à pied de la Mer Rouge, puis Dieu qui écrit de sa main les Dix Commandements et enfin le retour du peuple hébreu sur la terre de Canaan, sont les épisodes les plus marquants de cet Exode qui marquera l’histoire de l’humanité jusqu’à la fin des temps.

C’est cette histoire qui fait la chair du spectacle musical :
LA PLUS BELLE HISTOIRE DE TOUS LES TEMPS: LE RETOUR DES DIX COMMANDEMENTS »

 

L’ÉQUIPE ARTISTIQUE

  • ELIE CHOURAQUI – Mise en scène et livret
  • KAMEL OUALI – Chorégraphie
  • SONYA RYKIEL – Costumes
  • PASCAL OBISPO – Paroles et musique
  • LIONEL FLORENCE – Paroles et musique
  • PATRICE GUIRAO – Paroles et musique
  • GIANTITO BURCHIELLARO – Décors
  • AHMED MOUICI – Coach Vocal et directeur de casting

© Crédits Photos & sources : infos24.elyon.fr
Courte reproduction partielle autorisée suivie par un lien redirigeant vers cette page.

Top