You are here
Home > A la Une

En Côte d’Ivoire, le pasteur Marcello Tunasi a provoqué la colère de nombreux catholiques

En Côte d’Ivoire, vive polémique après la diatribe d’un pasteur évangélique contre les catholiques.

En Côte d’Ivoire, un enseignement dispensé le 29 mars par le pasteur  Marcello Tunasi a provoqué la colère de nombreux catholiques qui se sont exprimés sur les réseaux sociaux.

Invité par l’Église « Vase d’honneur » à Abidjan, le pasteur congolais a prononcé une violente diatribe contre la Vierge Marie et « ceux qui prient le chapelet ».

« Jetez vos chapelets », « ceux qui prient le chapelet iront en enfer », ce sont les commentaires de ces mots prononcés par le pasteur Macello Tunasi le 29 mars qui dominent les discussions sur les réseaux sociaux ivoiriens depuis quelques jours.

Invité à Abidjan lors d’une prière de l’Église « Vase d’honneur », une Église évangélique dirigé par le pasteur ivoirien Mohamed Sanogo, le célèbre pasteur congolais de l’Église « La Compassion » s’en est violemment pris à la Vierge Marie et aux catholiques.

« Je ne crois pas en l’œcuménisme »

« On ne prie pas Marie, a plusieurs fois répété le pasteur Tunasi, celui qui prie Marie est dans l’idolâtrie » ajoutant même « je ne crois pas en l’œcuménisme, cassez vos statues ».

Filmée et largement relayée sur Facebook l’intervention du pasteur Tunasi a provoqué une véritable levée de boucliers parmi les catholiques ivoiriens.

De nombreux prêtres et laïcs ont exprimé, sur Facebook, leur attachement à la Vierge Marie.

Pendant tout le Triduum pascal, les internautes catholiques ont publié des posts de témoignages de grâces obtenues par l’intercession de la Vierge Marie.

 

 

Réponses

 

Dans le groupe Communauté catholique qui compte plus 283 000 internautes catholiques, le père Franck Stéphane Yapi, prêtre du diocèse d’Agboville (sud) a publié une vidéo de réponse au pasteur congolais. Dans cette vidéo, le prêtre ivoirien a mis en garde contre l’extrémisme religieux et appelé au dialogue des religions avant d’expliciter les fondements théologiques de la vénération de la Vierge Marie.

« Je crois en la résurrection des justes qui meurent en Christ. Je crois que Marie qui a porté la sainteté de son fils communie à nos prières de frères de son Fils », a quant à lui écrit, le père Vast-Amour Adjobi, prêtre du diocèse d’Abidjan en mission en France sur sa page Facebook.


Le Pasteur Yvan Castanou, responsable de l’Église ICC a également répondu en donnant son avis au pasteur congolais.

Yvan Castanou : « Le pasteur Marcello Tunasi a dit des choses qui peuvent déranger »

Yvan Castanou, pasteur principal de l’Eglise Impact Centre Chrétien (CEAF/FPF) située en région parisienne s’est montré visiblement très mal à l’aise face à la prédication d’un message puissant de vérité du pasteur Marcello Tunasi à propos des hérésies du catholicisme qui mènent en enfer.

Leader de la communauté C.R.E.F.M (centre de réveil, d’évangélisation, de formation et de mission), Marcello Tunasi a prêché l’Evangile avec le feu d’un véritable Réformateur, s’écriant sans détour : « Si tu pries Marie, arrête de le faire, car tu iras en enfer. Jette tes chapelets ! Jette tes eaux bénites, casse tes statues ! »

Réagissant à l’émoi de la communauté catholique face à la proclamation du pasteur Marcello Tunasi, le pasteur Yvan Castanou a répondu à une interview en tenant un discours qui se refuse à déranger :

« Le pasteur Marcello Tunasi a dit des choses qui peuvent déranger (…) Ce n’est pas utile pour les évangéliques de dire qu’ils ont raison aux catholiques » a-t-il notamment déclaré, en guise de réponse.


© info.elyon.fr
Courte reproduction partielle autorisée suivie par un lien redirigeant vers cette page.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top